Pathologies :
 


 
   


OPHTALMOLOGIE  
VETERINAIRE

Dr Lengellé Cloé

 

 
Pathologies : chien / chat

 
 

RETOUR

L’ATROPHIE RETINIENNE PROGRESSIVE CHEZ LE CHAT

L’atrophie rétinienne progressive (ARP) est rare chez le chat. Cette dégénérescence de la rétine est héréditaire (deux mutations peuvent être à l’origine de cette maladie). Certaines races de chats sont prédisposées comme l’Abyssin, le Somali et le Siamois. Plusieurs cas ont aussi été décrits chez des chats Européens sans que l’origine héréditaire ait été identifiée.
L’atrophie rétinienne progressive est une maladie grave menant inexorablement à une cécité complète (le chat devient aveugle).
L’atrophie rétinienne progressive débute classiquement vers l’âge de 1 à 2 ans et évolue jusqu’à une forme d’atrophie complète de la rétine (à l’origine de la perte de vision) 2 à 4 ans après le début de l’affection.
Le diagnostic de l’ARP peut être confirmé par la réalisation d’un électrorétinogramme.
Il n’existe actuellement aucun traitement.



Fond d’œil normal de chat
 


Fond d’œil d'un chat atteint d'ARP






 
     
© 2021 Cloé Lengellé